Foire aux Questions

Comment demander une vérification gratuite ?

Pour demander une vérification gratuite, il vous suffit de cliquer sur le bouton "VÉRIFICATION GRATUITE" sur la page d'accueil et de remplir le formulaire disponible. Vous pouvez aussi nous contacter directement par email en nous faisant parvenir les informations et documents demandés dans le formulaire de la page Vérification.

Quels sont les documents justificatifs nécessaires ?

Pour chaque année vérifiée, il vous suffit de nous faire parvenir l'avis de cotisation CNTFS de l'année concernée ainsi que l'avis d'impôt sur les revenus de l'avant-dernière année concernée.
Par exemple, pour une vérification gratuite de votre cotisation CMU de l'année 2020, vous devez nous envoyer votre avis de cotisation CNTFS 2020 ainsi que votre avis d'impôt 2019 sur les revenus 2018.
Le plus simple est que vous nous envoyiez ces documents pour toutes les années où vous avez été affilié(e) à la CMU frontalier et nous contacterons si nous avons besoin d'informations supplémentaires.

Comment entamer une démarche de réclamation ?

Pour nous solliciter afin d'entamer une démarche de réclamation, c'est très simple. Après la vérification gratuite de vos cotisations, nous vous proposerons de réaliser les procédures administratives pour vous afin d'obtenir le remboursement auquel vous avez droit. Vous pourrez alors choisir de nous mandater ou non.

Comment être sûr(e) que je recevrai le remboursement annoncé ?

Toutes les vérifications gratuites sont effectuées par des experts et des spécialistes qui maitrisent les lois et les règles déterminant le calcul des cotisations d'assurance maladie pour les frontaliers et frontalières.
Nos experts se basent sur les mêmes données que celles utilisées par le CNTFS afin de recalculer votre cotisation et maitrisent parfaitement les différentes méthodes d'évaluation de votre cotisation annuelle.
Si jamais le CNTFS vous annonce un remboursement différent de celui que nous avons calculé pour vous, alors nous prendrons contact avec eux directement afin de nous assurer qu'ils n'ont pas commis d'erreur.
Dans le cas très peu probable où nous n'arriverions pas à leur faire entendre raison, nous procéderons au remboursement gracieux du paiement de notre prestation sur simple présentation du courrier du CNTFS.